philosophie

  • L’âme, le corps et l’esprit # 10

    Si je reviens souvent à la situation de la psychologie aux États-Unis, c’est que son histoire s’écrit là-bas. Dans aucun autre pays la discipline ne reçoit autant de financements, elle attire en conséquence de nombreux chercheurs, fuyant parfois la barbarie de leur propre pays. Par sa domination culturelle, l’Amérique décide aussi de l’orientation de la […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 9

    Autre mouvement né en Autriche au début du siècle, la psychanalyse. Plus proche de la psychiatrie et de la neurologie que de la psychologie et de la philosophie, elle s’intéresse à la psyché à partir de ses pathologies, de la folie aux troubles du quotidien, et ce dans la perspective d’une guérison. Le fonctionnement de […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 8

    Depuis son apparition, la psychologie adopte une approche élémentaire et quantitative, c’est-à-dire qu’elle cherche à mesurer les phénomènes psychiques en termes de quantité (intensité, durée, fréquence, etc.) et à les analyser en les réduisant à leurs éléments les plus basiques. De Wundt à Watson en passant par Titchener, la conscience, la perception ou le comportement […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 7

    En Russie, la psychologie se définit d’abord comme réflexologie. Elle cherche l’origine physiologique des phénomènes psychiques et la trouve dans le réflexe, soit l’association automatique d’une réponse à un stimulus. Elle présuppose deux niveaux psychiques : une activité nerveuse inférieure, faite de réflexes innés, inconditionnés, immuables, ce qu’on peut appeler des instincts, et une activité nerveuse […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 6

    D’après Watson, pour être scientifique, la psychologie ne doit pas étudier l’âme, la conscience, l’esprit, la psyché, mais le comportement, seul donné objectif, en tant qu’extérieur, observable et mesurable. Les chercheurs de son école adoptent différentes échelles : la simple réactivité, les faits et gestes, la conduite générale, l’intentionnalité. Mais, dans tous les cas, le comportement […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 5

    Au début du XXe siècle, à peine née et pleine d’élan, espérant repenser la nature humaine, résoudre le divorce entre science et religion et décrire le destin de la société comme de l’individu, la psychologie entre en crise et se fragmente en différents courants. Les psychologues, souvent à l’origine philosophes ou médecins, désirent former une […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 4

    C’est par le corps qu’on attrape l’âme. En s’appuyant sur la physiologie et la biologie, la psychologie se sépare de la philosophie. Plus précisément, elle devient une philosophie appliquée : ses théories de l’esprit sont soumises à l’épreuve des faits. L’étude des sensations ouvre à celle des sentiments, des pensées et de la personnalité. La perception […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 3

    À Descartes nous devons notre liberté de pensée : il remet en question la connaissance qui le précède et qui lui a été transmise, il doute de tout, même de ses sens, de sa propre existence, pour trouver l’unique fondement stable, la seule assurance de soi : la pensée. Qu’importe ce que je pense, je ne […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 2

    Comment rendre compte de la philosophie médiévale ? Aristote est la référence, la pensée est définitivement située dans le cerveau, où elle est départagée en fonctions (mémoire, imagination, réflexion), localisées dans des cellules articulées l’une à l’autre en une totalité, tandis que des esprits issus du cœur parcourent le corps et donnent sensations et sentiments. Le […]

  • L’âme, le corps et l’esprit # 1

    La notion de psyché pourrait désigner le point de rencontre entre ces trois entités. Je commencerai donc par en retracer l’histoire. S’agissant d’une notion occidentale, plus précisément européenne et avant tout grecque, je décrirai les formes qu’elle a prises dans notre culture, qui m’est la plus familière, mais ce choix ne signifie pas qu’elle n’a […]

Propulsé par WordPress.com.