La petite bête qu’est notre bêtise

« On ne combat pas des dérives en faisant la guerre à l’intelligence. » Ainsi se conclut un article d’Élisabeth Roudinesco dans Le Monde, au sujet d’un récent colloque tenu à la Sorbonne sur les effets de la pensée postmoderne, phénomène surnommé wokisme. La formule m’a interpelée, puisqu’elle concerne l’intelligence des postmodernes, dont précisément je doute, et … Lire la suite La petite bête qu’est notre bêtise

Les adorateurs de la force

« Les faibles et les malvenus doivent périr : premier principe de la société. Et l’on doit de surcroît les aider à cet effet. Qu’est-ce qui est plus nuisible qu’un quelconque vice ? La compassion active pour tous les malvenus et les faibles – ‘le christianisme’. » (Fragments posthumes) « Nous réfléchissons à la nécessité de nouveaux ordres, également d’un nouvel … Lire la suite Les adorateurs de la force

Défense de la science

Comment manquer une occasion de discréditer le postmodernisme ? Chomsky m’en donne une dans un bel article, intitulé Science et rationalité, où il s’efforce de répondre aux critiques de la science, de la logique et de la rationalité, commençant par remarquer assez drôlement : « Pour ma part, s’il faut être honnête, je ne vois pas qu’il y … Lire la suite Défense de la science

Le tortionnaire qui joue au professeur

La dystopie de 1984 s’incarne dans la figure de l’intellectuel : O’Brien, un homme doté d’autant d’érudition que de pénétration, tortionnaire qui joue au professeur. Le régime totalitaire décrit ici n’impose pas des idéaux de gauche ni de droite – chaque tendance politique y reconnaîtra son adversaire – mais un mode de pensée propre à certains intellectuels : la … Lire la suite Le tortionnaire qui joue au professeur

La connaissance de l’écrivain

Le postmodernisme a ruiné la fiction et l’imagination, ai-je dit. En effet, en réduisant toute production de l’esprit à une fiction et notre rapport au monde à l’imagination, non seulement ce mouvement discrédite la raison et les sciences, limite les facultés de notre esprit à une seule d’entre elles et nous interdit tout accès au … Lire la suite La connaissance de l’écrivain