Pourquoi ne lit-on plus de nouvelles ?

La nouvelle n’est pas à l’honneur. En France, elle trouve peu de lecteurs et donc peu d’éditeurs, surtout si elle est francophone. Les Anglo-Saxons, fortement identifiés au genre, rencontrent plus de succès. Pourquoi ce manque de curiosité, d’intérêt ? Sans doute cela vient-il de l’éducation. L’école nous prépare à une certaine pratique de la lecture … Lire la suite Pourquoi ne lit-on plus de nouvelles ?

Poésie des pierres

Le minéral. Un règne dont j'entends rarement faire l'éloge à l'heure où notre sensibilité au vivant se redéfinit, où végétaux et animaux sont reconnus comme nos frères. Premier des règnes pourtant, leur inaltérable fondation, sans lequel ils s'écrouleraient et dépériraient, privés de minéraux, effritant écorces, squelettes, carapaces ou coquilles. Matière d'univers qui nous affilie aux … Lire la suite Poésie des pierres

Trouvaille

Chez mes parents, sur une étagère de mon ancienne chambre, j’ai trouvé plus précieux qu’une carte aux trésors : un atlas des îles abandonnées. C’est un livre bleuté à la tranche orangée qui renferme les îles les plus isolées et presque désertes de notre planète, classées par océan : l’indien, le pacifique, l’atlantique, l’arctique et l’antarctique. Sur … Lire la suite Trouvaille

Haltes

Paolo Maccari est un poète italien contemporain. Je traduis ici trois poèmes de son tout récent recueil Fermate (terme se traduisant selon le contexte par "halte", "arrêt" ou "pause"). Comme quand quelqu’un de plus grand que toi, que tu admires au point de ne même pas espérer un jour l’égaler, te demande conseil, et même te … Lire la suite Haltes