Des chemins qui mènent quelque part

Quand je vois tellement de gens instruits et intelligents partager les élucubrations d’Agamben, de Butler ou de Latour, et d’autres les écouter, interdits, inquiets, sans plus savoir qui croire, je me dis que nous manquons de repères, que nous sommes perdus dans la multiplicité et l’éparpillement de notre monde. Le postmodernisme a voulu imiter cet … Lire la suite Des chemins qui mènent quelque part