Trouvaille

Chez mes parents, sur une étagère de mon ancienne chambre, j’ai trouvé plus précieux qu’une carte aux trésors : un atlas des îles abandonnées. C’est un livre bleuté à la tranche orangée qui renferme les îles les plus isolées et presque désertes de notre planète, classées par océan : l’indien, le pacifique, l’atlantique, l’arctique et l’antarctique. Sur … Lire la suite Trouvaille

Quelques nouvelles du dehors

L’hiver approche, je me retire chez moi, quelques livres m’apportent des nouvelles du dehors, de la nature qui dort. Plaidoyer pour un arbre, Francis Hallé Des réponses scientifiques à des questions philosophiques : comment définir l’arbre ? Est-il un individu ou un collectif ? Est-il potentiellement immortel ? En quoi l’homme descend-il de l’arbre (au … Lire la suite Quelques nouvelles du dehors

Ramuz

Ramuz, un nom qui « chante doux et triste », une brise qui devient bise. Sa langue est à l’image de la montagne. À la fois populaire et sacrée, lente, répétitive, accidentée, lumineuse pourtant, alternant la force du noir et blanc à la réjouissance des plus vives et naïves couleurs et ménageant un silence peuplé de gazouillements, … Lire la suite Ramuz

Haltes

Paolo Maccari est un poète italien contemporain. Je traduis ici trois poèmes de son tout récent recueil Fermate (terme se traduisant selon le contexte par "halte", "arrêt" ou "pause"). Comme quand quelqu’un de plus grand que toi, que tu admires au point de ne même pas espérer un jour l’égaler, te demande conseil, et même te … Lire la suite Haltes