littérature contemporaine

  • L’art de la légèreté

    Dans un cycle de conférences destinées à l’université d’Harvard et publiées sous le titre de Leçons américaines, Italo Calvino déclare sa confiance en l’avenir de la littérature à l’approche du nouveau millénaire. D’après lui, elle détient des qualités et des spécificités que rien ne saurait remplacer. Il se fait le défenseur de certaines de ses […]

  • Destination de la poésie

    François Leperlier, abandonnant l’entreprise impossible de définir la poésie, cherche à cerner son sens et sa mission. Le terme qu’il choisit annonce sa position : « destination ». Il souligne ainsi l’ambition d’être en avant, de porter la promesse d’un devenir, de viser une finalité qui ne vaut qu’en tant que telle, comme promesse et appel, à dimension […]

  • Pourquoi ne lit-on plus de nouvelles ?

    La nouvelle n’est pas à l’honneur. En France, elle trouve peu de lecteurs et donc peu d’éditeurs, surtout si elle est francophone. Les Anglo-Saxons, fortement identifiés au genre, rencontrent plus de succès. Pourquoi ce manque de curiosité, d’intérêt ? Sans doute cela vient-il de l’éducation. L’école nous prépare à une certaine pratique de la lecture […]

  • Maylis de Kerangal

    Je découvre Maylis de Kerangal par son livre le plus célèbre : Réparer les vivants. C’est le plaisir de lire un contemporain qui se confronte aux enjeux et aux usages, aux pratiques et aux techniques de notre temps et les décrypte par une recherche approfondie du comment et du pourquoi, en s’aidant de diverses disciplines : […]

  • Lire Erri de Luca

    Farouche et fraternelle, la parole entre comme un grand vent, emportant les regards et les rumeurs, recentrant autour de sa seule silhouette, et de son ombre. On retrouve l’innocence de l’action. Les mots sont à la mesure des mains, les phrases ont la durée d’une respiration. Dieu est une éthique, indiquant comment vivre plutôt que […]

  • L’homme-joie

    Christian Bobin est la joie, et la sagesse qui naît de la joie. Moraliste sans morale, mystique ensauvagé, d’un amour plein d’humour et d’une bienveillance clairvoyante. Chacune de ses phrases me met en fête et en déroute, poème condensé prononcé aussi modestement qu’un commentaire sur le beau temps. À le lire je renonce à écrire et […]