Les taciturnes

Récemment un auteur, qui se décrit lui-même comme vaniteux et narcissique, et je ne le dédirai pas, disait qu’il ne fallait pas craindre de parler, parce que notre parole n’avait pas tellement d’importance et que de toute façon personne n’écoutait vraiment. Constatation si sotte, surtout venant d’un écrivain, que je pourrais me contenter de lever … Lire la suite Les taciturnes

Plumes au vent

L'association Plumes au vent organise des concours de nouvelles et m'a demandée de répondre à quelques questions sur mon parcours littéraire. Je retranscris ici l'entretien, disponible sur leur site. Comment êtes-vous venue à l'écriture ? Difficile de désigner une origine. Ce qui m’a toujours charmée en littérature, que je l’écrive ou la lise, c’est la … Lire la suite Plumes au vent

Un antilivre

Mon livre est aussi un antilivre. Qu'est-ce qu'un antilivre ? La littérature au-delà du livre imprimé. L'immatérialité du texte choisit sa matérialité, la recompose, la décompose, affirme sa capacité de métamorphose. Ici, une version web, dynamique, interactive, gratuite, qui reprend le geste du collectionneur, partagé entre l'écart et le classement, l'ordre et l'anarchie. Elle me … Lire la suite Un antilivre

Comment raconter une histoire ?

Et s'il existait deux manières de raconter une histoire, par planification ou par exploration, comme on élève une cathédrale ou comme pousse la forêt. Dans un cas, on établit des fiches exhaustives des personnages, des cartes panoptiques des lieux, on prévoit l’enchaînement des évènements et prédit leur dénouement. Dans l’autre, on plonge dans l’inconscient, on … Lire la suite Comment raconter une histoire ?

La double source de la littérature

En moi, la littérature, entendue comme la lecture et l’écriture, prend sa source dès l’origine, dès l’enfance. Elle a une double source : la magie du langage et l’imagination sans images. Par magie du langage, j’entends le plaisir du bruit de la langue, de ses sonorités déliées du sens. Toute petite, avant de m’endormir, je tentais … Lire la suite La double source de la littérature