Ramuz

Ramuz, un nom qui « chante doux et triste », une brise qui devient bise. Sa langue est à l’image de la montagne. À la fois populaire et sacrée, lente, répétitive, accidentée, lumineuse pourtant, alternant la force du noir et blanc à la réjouissance des plus vives et naïves couleurs et ménageant un silence peuplé de gazouillements, … Lire la suite Ramuz

Il est tard

Il est tard. Chaque seconde dure le temps d’un rêve. Ses yeux habitués distinguent toutes les nuances de la chambre enténébrée : ardoise, étain, cendre, perle, ciel, bitume, bronze, onyx, ébène, encre, cassis, jais, réglisse. Richesse de la grisaille qui confère aux couleurs leur profondeur. Tactilité de ces teintes éteintes : l’une poudreuse, l’autre feutrée, ou juteuse… … Lire la suite Il est tard