L’antidote au postmodernisme

Pire qu’une imposture, le postmodernisme est une pathologie, une peste de la pensée contre laquelle nous devons développer des anticorps et rien de mieux pour nous en pourvoir que de lire Jacques Bouveresse. Il est exactement l’inverse de ses adversaires : rigoureux, informé, précis, nuancé, se pliant à la logique comme aux faits. Bref, il est … Lire la suite L’antidote au postmodernisme

Éloge de la clarté

Partons du constat que le réel est complexe. L’écriture, qui en rend compte, peut se faire à son image : obscure, insaisissable, chaotique. Tout aussi inintelligible que lui. Il s’agit parfois d’imposture (passer pour plus intelligent qu’on ne l’est en se rendant incompréhensible au commun des mortels), souvent de maladresse (l’impossibilité de mettre en forme la … Lire la suite Éloge de la clarté

Défense de la langue littéraire

Il y a cette idée que moins un style est littéraire et plus il est proche du réel. Par littéraire, on entend ici une richesse du langage considérée, ou plutôt déconsidérée, comme superfétatoire, précieuse, affectée, fleurie, sentimentale, désuète, empesée, bourgeoise, que sais-je encore. L’épaisseur de l’écriture masquerait le réel tandis que sa minceur le laisserait … Lire la suite Défense de la langue littéraire