critique

  • La nouvelle réaction

    Penchons-nous encore sur l’obscurantisme actuel, ce refus de la modernité, et surtout sur sa forme nouvelle, celle qu’il prend à gauche, dans les milieux de la culture, qui se distinguaient autrefois par leur progressisme. C’est d’abord un mouvement intellectuel, mais qui ne concerne pas tous les intellectuels ni l’ensemble des sciences humaines. Loin de là, […]

  • La maladie imaginaire de la philosophie et de la littérature

    Immanence et transcendance s’entretissent comme s’entrecroisent verticalité et horizontalité. L’horizontalité du vécu et la verticalité des valeurs. L’horizontalité des choses et la verticalité des idées. L’horizontalité d’une nature dans sa variation et la verticalité des lois qui la régissent. Etc. Cette croissance partagée, encouragée de l’horizon et du vertige ne se ressent jamais mieux qu’en […]

  • Les Temps obscurs

    Analyse de la postmodernité Ces derniers mois, j’ai critiqué tour à tour l’emprise du lacanisme sur le soin psychique, le renoncement à la raison, aux notions de vérité et de réalité, la diabolisation de la science, de la modernité et de l’Occident, les atteintes à la liberté de pensée qui surenchérissent en agressivité et une […]

  • La méfiance envers Jung : accusations de mysticisme et de fascisme

    Jung a été abondamment critiqué, accusé de dérive mystique, d’extrapolation dans la génétique ou de compromission nazie. La vulgarisation de sa pensée l’a certainement desservi : ses théories permettent de justifier les visites de fantômes et les visions de l’avenir, de donner du crédit à l’astrologie, au tarot et à toutes les superstitions. La culture New […]

  • L’esprit de sérieux

    L’un des plus grands dangers, en écrivant, c’est l’esprit de sérieux, qui n’est pas la gravité vraie. Celle-ci porte à la gaîté, comme toucher les profondeurs ramène à la surface. L’esprit de sérieux part sans doute d’un bon sentiment, d’une volonté de bien faire, mais il a quelque chose de borné, d’obtus, de convaincu de […]

  • La distinction

    La pensée se distingue de ce qui la précède ou domine son époque. Elle se construit par la critique. Nous prenons longuement la parole ou plume pour exprimer notre désaccord, un désaccord qui est déjà pensée et nous oblige à penser davantage, à articuler notre argumentation. De même, la science avance par des découvertes qui […]