Orphée fut notre prophète

Le monologue de l’initié dans Contre la mort n’épuise pas la richesse de l’orphisme. Je l’ai voulu bref pour suivre la trajectoire de comète du récit, la réduction progressive de la parole, de l’incandescence d’Orphée à la dernière poussière, le cri d’Eurydice. Spiritualité mystique, religion à mystères, sagesse intempestive, rédemption par la poésie, lyrisme de … Lire la suite Orphée fut notre prophète

Que nous enseigne la nuit ?

L’antilivre, le symbole d’Abrüpt : la littérature au-delà du livre, la parole se dispersant dans les internets. Il ne s’agit pas de lire ou d’écouter, mais de toucher les mots, de retrouver le plaisir plastique de leur manipulation dans l’immatérialité du réseau. Le texte devient un espace graphique où notre projection déambule. Son esthétique rencontre à … Lire la suite Que nous enseigne la nuit ?