pierre michon

  • Contre critique

    Aucune envie d’écrire une critique littéraire. Lorsque j’en lis, je les parcours rapidement et ne m’arrête qu’aux citations et aux extraits. Parce que tout est dans le style. Qu’importe le sujet, c’est la langue qui compte. Par style, je n’entends pas la belle écriture, la page devenant le miroir où l’auteur se mire et se […]

  • Figures de la douleur

    Dans le métro Maxime lit un livre sur la douleur. Les lépreux ne la sentent plus, les mains estropiées par négligence, les pieds grignotés par les rats. Hurlement du silence au milieu du brouhaha, tandis que les pages brûlent ses paumes à la peau en lambeaux, rongée par l’eczéma. Dans son cabinet, Solange écoute les […]