Carte postale de janvier

Les oranges ont remplacé les grenades. L’hiver a des fruits d’or, sève savoureuse qui perle à ses branches décharnées.
Tu m’écris de la neige, de la pluie. Ici, le soleil resplendit mais le vent se déchaîne. Dans la rue volent les journaux, les poubelles, le linge, les affiches, les branches, parfois même les arbres. Les plus légers dansent entre ciel et terre sans jamais se poser. Comme si la ville était en apesanteur.
Le jour de l’épiphanie, j’ai planté les graines de trois basilics, que j’ai appelés Balthazar, Melchior et Gaspard, puisque basilic vient du grec basileus, roi. Déjà trois dômes d’un vert vif et touffu, trois cloches de feuillage préservant un parfum. Gaspard est à la traîne ; et puis il devient rouge.
Je n’ai pas mangé de galette, mais beaucoup de merveilles. Dans la grotte, les oiseaux ont chassé les chauves-souris. C’est un concert d’échos.
Quand on est assis devant le feu, triste ou soucieux, le chat grimpe sur l’accoudoir et pose délicatement sa patte sur notre joue. J’ai fini un livre noir de désespoir, j’en ai commencé un autre noir de promesses.
Aujourd’hui, je pense en italien et je dois me traduire pour t’écrire. Sur mon bureau, il y a un bouquet de doutes et une serre de sentiments. J’essaye de reprendre mon livre et je n’y parviens pas. Peut-être que le secret, c’est de se prendre au sérieux, plus que jamais auparavant.
Donne-moi de tes nouvelles, raconte-moi des détails.

***

En réponse aux vidéos d’Alma Maria, cartes postales d’une amie inconnue qui m’est devenue chère.


Publié le

dans

par

Commentaires

17 réponses à « Carte postale de janvier »

  1. Avatar de carnetsparesseux

    oranges, neige, soleil, linge, dansent entre ciel et terre sans jamais se poser.
    Trois basilics, Balthazar, Melchior et Gaspard -rouge.
    beaucoup de merveilles, les oiseaux, les chauves-souris, le feu, le chat, un bouquet de doutes.
    Peut-être que le secret, c’est de se prendre au sérieux, plus que jamais auparavant.
    Merci pour ce bouquet dont je sors quelques fleurs, fruits, plumes, au hasard !

    et cette phrase si juste : « Aujourd’hui, je pense en italien et je dois me traduire pour t’écrire ».

    Aimé par 3 personnes

    1. Avatar de Joséphine Lanesem

      Merci carnets ! N’hésite pas à répondre par une autre carte 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Avatar de carnetsparesseux

        D’accord ! postée, elle arrivera avec la levée de demain 5 h 05 🙂
        https://wp.me/p3i9co-387

        Aimé par 1 personne

          1. Avatar de carnetsparesseux

            facteur, cours, facteur !
            🙂

            J’aime

            1. Avatar de Joséphine Lanesem

              Ma soeur, ma soeur, ne vois-tu rien venir ? Rien que la route qui poudroie et les prés qui verdoient. 😉

              Aimé par 1 personne

            2. Avatar de carnetsparesseux

              🙂
              pour cette fois, soeur Anne se plaque sous son parapluie !
              🙂

              J’aime

  2. Avatar de Frog

    Basilic au nom royal, oranges qui font perdurer Noël, et le vent par les rues balayant le passé… Quelle jolie carte postale ! Te lire m’a manqué.

    Aimé par 3 personnes

    1. Avatar de Joséphine Lanesem

      Merci ! J’ai décidé de reprendre contact et pour ça quoi de mieux qu’une carte postale 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Avatar de lesnarinesdescrayons

    Bonheur de retrouver tes mots… Bises à toi Joséphine !

    Aimé par 2 personnes

    1. Avatar de Joséphine Lanesem

      Merci ! Je n’étais pas bien loin. Sans écrire, je vous lisais souvent et attentivement. 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Avatar de Marguerite Rothe

    Merci pour ces belles lignes ; un réel plaisir à en faire la lecture…

    Aimé par 1 personne

    1. Avatar de Joséphine Lanesem

      Merci Marguerite. On vit aussi intensément dans les petites choses que dans les grandes, disait Virginia Woolf. 😉

      Aimé par 2 personnes

  5. […] écho à la carte postale de janvier, chez Nervures et Entailles illustration : 浪花百景 佐太村天満宮 / 国政画, collection d’estampes japonaises […]

    Aimé par 1 personne

  6. […] Voici ma carte, d’aujourd’hui, en réponse de celle de Carnets Paresseux, répondant lui-même à  celle de Nervures et Entailles. […]

    Aimé par 1 personne

  7. […] en réponse à la carte de Carnets Paresseux, répondant lui-même à Nervures et entailles, j’écrivais « Après la pluie, le beau […]

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :