Pourquoi je n’utilise pas l’écriture inclusive

Bien que femme et féministe. Déjà, parce que je n’écris pas par abréviations. C’est la moindre des politesses envers mon lecteur. Si je veux dire une chose, je l’écris en toutes lettres, comme elle sera lue – à voix muette ou haute. Cette coïncidence entre la trace et la voix fait le charme de la lecture. … Lire la suite Pourquoi je n’utilise pas l’écriture inclusive

La haine

Puisque nous parlons de thérapie, mentionnons la plus courante : la haine. La thérapie de ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas en suivre, pourrais-je dire par boutade. Refusant à tout prix de se connaître, ils méconnaîtront l’autre autant qu’eux-mêmes. La haine peut porter sur toutes sortes d’objets. Cependant, cet objet se distingue ici en … Lire la suite La haine

Yoga

Puisque je parlais récemment de soin psychique, de thérapeutique, je me dois de mentionner le yoga. Non seulement la gymnastique qui porte ce nom, mais sa signification spirituelle et son fondement, la méditation. Je vois bien que je m’aventure ainsi sur des terrains glissants : l’endroit où la philosophie dans son ambition de fusionner vivre et … Lire la suite Yoga

La méfiance envers Jung : accusations de mysticisme et de fascisme

Jung a été abondamment critiqué, accusé de dérive mystique, d’extrapolation dans la génétique ou de compromission nazie. La vulgarisation de sa pensée l’a certainement desservi : ses théories permettent de justifier les visites de fantômes et les visions de l’avenir, de donner du crédit à l’astrologie, au tarot et à toutes les superstitions. La culture New … Lire la suite La méfiance envers Jung : accusations de mysticisme et de fascisme

Sous le phare de ma lampe

Écrire ici plutôt qu’ailleurs, sans doute une perte de temps, ne devrais-je pas me consacrer à, je ne sais pas, une œuvre ? En suis-je encore capable ? En attendant, je désœuvre la littérature dans le désœuvrement du net. Par allégresse ou amertume, sais-je encore distinguer… L’ébauche a parfois plus d’intérêt que le tableau fini. J’aime la … Lire la suite Sous le phare de ma lampe