Éloge de la clarté

Partons du constat que le réel est complexe. L’écriture, qui en rend compte, peut se faire à son image : obscure, insaisissable, chaotique. Tout aussi inintelligible que lui. Il s’agit parfois d’imposture (passer pour plus intelligent qu’on ne l’est en se rendant incompréhensible au commun des mortels), souvent de maladresse (l’impossibilité de mettre en forme la … Lire la suite Éloge de la clarté

Comment raconter une histoire ?

Et s'il existait deux manières de raconter une histoire, par planification ou par exploration, comme on élève une cathédrale ou comme pousse la forêt. Dans un cas, on établit des fiches exhaustives des personnages, des cartes panoptiques des lieux, on prévoit l’enchaînement des évènements et prédit leur dénouement. Dans l’autre, on plonge dans l’inconscient, on … Lire la suite Comment raconter une histoire ?

De quoi Dieu est-il le nom ?

Les athées sont très rares. Beaucoup se déclarent athées, mais peu le sont – et les véritables athées ont des vies âpres et désespérées, un parcours aussi exigeant que celui du plus fervent croyant. Le dictionnaire définit l’athée comme celui qui nie l’existence de Dieu. Mais nier, c’est déjà poser, supposer l’existence. Je préfère le terme … Lire la suite De quoi Dieu est-il le nom ?

La double source de la littérature

En moi, la littérature, entendue comme la lecture et l’écriture, prend sa source dès l’origine, dès l’enfance. Elle a une double source : la magie du langage et l’imagination sans images. Par magie du langage, j’entends le plaisir du bruit de la langue, de ses sonorités déliées du sens. Toute petite, avant de m’endormir, je tentais … Lire la suite La double source de la littérature

Le Livre rouge

À la croisée de la philosophie, de l’art et de la psychanalyse, sans s’inscrire dans l’une ou l’autre discipline, Le Livre rouge de Carl Gustav Jung témoigne de l’initiation qu’est l’existence elle-même, dont les épreuves et les émerveillements ont la capacité de nous révéler à nous-mêmes. Il offre un document inestimable sur ce parcours intérieur. … Lire la suite Le Livre rouge

Mettre fin à la guerre sans renoncer à la lutte

Tandis que les élections européennes approchent, j’aimerais rappeler un texte de Simone Weil publié en 1937 : Ne recommençons pas la guerre de Troie. Par guerre de Troie, elle entend une guerre sans fin car sans finalité. Autrefois, elle se faisait pour la beauté d’une femme, aujourd’hui pour des idées creuses, des absolus privés de sens. … Lire la suite Mettre fin à la guerre sans renoncer à la lutte