Résolutions d’écriture

Décrire. Exercices d’attention, contemplation, méditation. L’esthétique est spirituelle. Elle nous enseigne l’être. Une série sur les couleurs, une pour chaque mois de l’année. Je l’ai déjà commencée : octobre orange, novembre marron, décembre gris, janvier blanc et j’attends de voir le mois qui vient pour décider de sa couleur. Une série sur les formes, une pour chaque jour de la semaine : silhouette, empreinte, pli, arborescence, cristallisation, flamme et sable. Y ajouter point et ligne et peut-être les lettres. Je note ces idées pour m’engager à les réaliser et vous pouvez me rejoindre, me rattraper quand vous le souhaitez, même pour un seul motif. Les exercices s’échangent et se partagent.

Réécrire. Revenir à la source de la littérature pour lui rendre sa puissance d’enchantement. Série de mythes intitulée Mystères. Déjà prêts (mais toujours à reprendre) : Contre la mort (Orphée et Eurydice), Sous le ciseau (Pygmalion et Galatée), Adolescences (Dédale, Icare, Ariane et le Minotaure). En cours : Notre fragilité (Écho et Narcisse). Plus tard : Philémon et Baucis, Méduse et Persée ou Amour et Psyché, Arachné, les Boréades. Je rentre dans ma patrie, le pays suspendu aux étoiles, et retrouve les vestiges de ma langue perdue, la poésie. Si vous avez perdu le chemin du retour, la carte se trouve dans un livre de Leopardi.

Réfléchir. S’occuper encore du féminisme et du postmodernisme et plus généralement de politique et de morale. Ce n’est pas si différent du reste : encore un exercice du regard, une preuve d’attention, une tentative d’épuiser le visible jusqu’à l’invisible, et dans l’idéal, sous le modèle de Simone Weil, une manière de s’exposer en première ligne de l’existence, avec cette vie trempée de fragilité dont le feu résiste à toutes les corruptions.

Peut-être la surprise de quelques Éphémères. Conte ou nouvelle, elles viennent se poser sur la fenêtre de mes pensées et ne dépendent pas de ma volonté.

27 commentaires sur “Résolutions d’écriture

  1. Je devrais probablement démissionner de mon lycée, ce programme est séduisant ! Je voudrais retrouver mon coeur sauvage de 10 ans, ou 13, mon humeur farouche à la Antigone, pour participer à ta réécriture des mythes. Maintenant, je ne sais pas, trop ankylosée, trop « prof de langues anciennes » (et en même temps pas assez). Plus tard, un jour. En attendant, je te regarde virevolter et cela réjouit mon coeur !

    J’aime

  2. Tiens, Leopardi, né à Recanati, où j’étais cet été, l’espace d’un instant. Porto Recanati, adjacente, est une ville très particulière, qui a connu son apogée balnéaire dans les années 50, avec la construction d’immenses palazzi aux persiennes de toutes les couleurs. L’atmosphère y est étrange, on dirait une plongée dans une « Mort à Venise » berlinoise.
    Sinon, ravie de vous lire toutes les deux, et plutôt deux fois qu’une! Frog ankylosée? 😄, c’te blague! Faut qu’elle ait trop fêter l’Epiphanie pour dire des choses pareilles 🤭!

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai très envie d’aller visiter Recanati ! Leopardi est un de mes favoris. Rare qu’un poème m’ait fait pleurer, je crois qu’il est le seul à m’avoir fait cet effet. En Italie, il est trop étudié à l’école pour entrer dans les coeurs. On a la chance de le découvrir dans toute sa fraîcheur. J’irai voir le port par la même occasion, merci du conseil !
      On aimerait tous être ankylosé comme Frog, n’est-ce pas ? 😉

      J’aime

    1. Ce sont des thèmes universels, des lieux communs au sens propre et positif du terme, cela ne m’étonne pas qu’on s’y retrouve 🙂
      Par contre, je ne connais pas d’opéra portant sur la rhétorique douteuse de Michel Foucault. La fortune nous a épargnés et j’espère rester dans ses bonnes grâces !

      Aimé par 2 personnes

    1. Bonjour Anne-Laure, je suis désolée de te répondre si tard, ton commentaire était en attente de validation. Je te remercie pour ta proposition, je n’ai pas besoin de ce service pour ma part, étant moi-même correctrice et ayant plusieurs amies qui le sont. Mais ton commentaire pourra peut-être intéresser quelqu’un de passage ! Bonne continuation.

      J’aime

Répondre à Joséphine Lanesem Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s