Un rapt de l’enfance

Joie et soulagement en voyant une cinquantaine d’intellectuels et de spécialistes (neurologues, psychiatres, pédiatres, psychanalystes, psychologues, juristes) prendre la défense des enfants et des adolescents tombés sous l’emprise de l’idéologie du genre et amenés à altérer irréversiblement leur corps.

« Nous dénonçons ce rapt de l’enfance. Il est aujourd’hui urgent d’informer le plus grand nombre de citoyens, de tous métiers, de tous bords, de tous âges, sur ce qui pourrait bien apparaître demain comme un des plus grands scandales sanitaires et éthiques, que nous aurions regardé arriver sans mot dire : la marchandisation du corps des enfants. […] Nous refusons qu’au nom des « droits à la personne », on récuse ce socle commun – l’universalisme des droits – qui constitue le fondement de l’humanité. »

Personne, jamais, n’est né dans le mauvais corps. Ça fait des mois que je le dis et je me sens de moins en moins seule.

Lettre à lire ici dans son intégralité. N’hésitez pas à partager !

5 commentaires sur “Un rapt de l’enfance

Répondre à Joséphine Lanesem Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s